Vous quittez votre logement

Un préavis de trois mois est nécessaire.
Dans certains cas, ce délai peut être réduit à un mois. Renseignez-vous auprès de votre Agence.

  • Pour que nous puissions l’enregistrer, informez nous de votre décision de quitter le logement par lettre recommandée avec accusé de réception. Vous trouverez ci-jointe une lettre type que vous pourrez utiliser.
  • En retour, vous recevrez un courrier précisant la date limite et les modalités de votre départ. Vous pouvez si vous le désirez demander l’établissement d’un pré-état des lieux.

Grâce à cette visite vous aurez l’esprit tranquille pour préparer votre départ. Vous aborderez sereinement la visite pour l’état des lieux sortant.

Pré-état des lieux

Votre Agence vous informera des éventuels travaux à effectuer pour pouvoir prétendre à récupérer votre dépôt de garantie.

Enfin, elle répondra également à toutes vos questions.

Attention : Jusqu’à la date de fin de préavis, et pour éviter des frais, vous continuerez à payer votre loyer.

  • Vous remettrez au technicien toutes les clefs de votre logement. N’en gardez aucun double, vous seriez en infraction avec la loi. Si vous ne pouvez être présent, mandatez obligatoirement par écrit une personne de confiance.
  • N’oubliez pas de prendre rendez-vous, 15 jours à l’avance, pour effectuer votre état des lieux de sortie.
  • Le logement et ses dépendances (cave, garage, grenier...) doivent être vides. Le jardin doit être en bon état d’entretien (pelouse tondue, arbres ou haies élagués, massifs entretenus, etc.) Les compteurs d’eau, de gaz et d’électricité ne seront coupés qu’après la visite.
  • N’oubliez pas d’informer de votre changement d’adresse la CAF, la Sécurité Sociale et les différents organismes listés au chapitre « Démarches à effectuer ».
  • Apurement des charges : un avis de régularisation vous sera dressé après la fin de la période de charges.
  • Votre dépôt de garantie, déduction faite des éventuels frais de remise en état, vous sera restitué dans un délai de 2 mois.
  • Cas particulier : Il arrive que le dépôt de garantie ne couvre pas la totalité des frais à engager pour remettre en état votre logement. Dans ce cas, il peut vous être facturé un complément. Pour anticiper ce possible désagrément, pensez à demander un pré-état des lieux.